Avec les fonds européens, l’Ile-de-France soutient une technologie médicale de rupture pour faciliter le traitement des AVC

Retrouvez l’intégralité de l’article au lien ci-dessous :