Qwant, un échec de plus dans la souveraineté numérique ?

Retrouvez l’intégralité de l’article au lien ci-dessous :